PlayStation 4 ou Xbox One, que vais-je choisir ?

Aha, question persistante. Tandis que le parc de consoles next-gen commence déjà à s’installer paisiblement dans de plus en plus de demeures, vous êtes en droit (Ou peut-être que vous vous en foutez totalement aussi.) de vous demander ce que je compte choisir. J’aimerai vous répondre du tac au tac que le « vrai » joueur que j’aimerai être se procurera à terme les deux consoles… Mais ce n’est pas le cas. En effet, deux consoles de salon de génération actuelle à nourrir, ça coûte cher. Alors même si mon blog me permet d’insérer quelques cartouches dans ma PS Vita, le ventre d’une console comme la PS4 ou la xOne risque d’être un peu plus difficile à remplir. En conclusion, il faut que je fasse un choix et que je m’y tienne jusqu’à la fin de cette génération… Monde cruel ne trouvez-vous pas ?

Xbox One vs PS4

J’aimerai déjà commencer cette réflexion sur le gros point négatif qui empêche jusqu’alors la jetée de mon âme sur le principe de l’économie du moindre centime grappillé à un coin de rue. Ca fait quelques temps que j’ai la possibilité d’observer les nouveaux possesseurs de ces machines dites next-gen et ainsi d’assister en live à toutes les péripéties croisant la route de ces nouveaux consommateurs. Quelque chose de vraiment problématique s’est ainsi dévoilé face à moi. Plus dur que doit l’être le boss final de Dark Souls 2, la grosse barrière qui se dresse entre moi et la next-gen n’a qu’un nom : La Terrible Mise-A-Jour. Mais cette terreur n’est pas un boss comme les autres, sa particularité est qu’en fonction de la localisation géographique du joueur, il vous faudra plus ou moins de temps pour en venir à bout. Dans mon cas, j’ai déjà fait une simulation et je me prépare déjà à faire converger la puissance de ma bande-passante durant des jours pour le terrasser. Mais ce n’est pas ça le pire, s’il ne faudrait le tuer qu’une unique fois, l’obstacle serait abordable, mais non ! Ce monstre réapparaîtrait à chaque nouvelle galette introduite dans le lecteur de la nouvelle console et il serait aussi en mesure de réapparaître même sans cette action. Moi je vous le dis, ce boss me fait très peur, j’ai déjà abandonné des jouets pour moins que ça…

PS3-firmware

Bref, une fois que cette frayeur me passera, je pourrai conduire mon achat plus sereinement. Mais une fois cette particularité éloignée de mon esprit, le combat entre Playstation 4 et xbox One reprend de plus belle dans ma tête, chacune essayant d’imposer ses lignes et ses grosses couilles devant l’autre. Comme vous le savez sûrement, j’ai découvert la précédente génération sur 360. Le jeu en ligne, mes premières parties sur Call of Duty, ma grosse tarte devant le scénario de Red Dead Redemption, l’autre gifle en face de la beauté de Lightning dans les FF XIII, les sursauts dans Limbo mais aussi la répétition des niveaux dans Trials HD et plein d’autres jeux auront indéniablement marqué pour toujours mon entrée « pour de vrai » dans le monde du jeux vidéo. Ce serait faire preuve de mauvaise foi que de dire que je ne me suis pas attaché à ce logo, à cette manette et à l’univers conçu par Microsoft. Xbox reste pour moi la marque que j’affectionne dans le monde des consoles de salons et comme je vous l’avais expliqué il y a quelques mois, cette affection conduirait naturellement au fait que mon choix se porterait sûrement sur la Xbox One.

Mais.

Ce serait aussi mentir que de dire que je n’ai jamais été attiré par ce que la Playstation 3 a su proposer à son public. David Cage et ses polémiques, les Uncharted mais surtout l’énorme part de jeux japonais dans la ludothèque Playstation font que j’ai toujours envié ces licences exclusives et un type de jeux presque absent du système Xbox. Que dire de la magie qui semble se dégager de Ni No Kuni ou des Tales of, du charme des Atelier ou des fabuleux titres de Media Molecule. Non définitivement, la seule chose qui me rebute dans le système Playstation, c’est sa manette. Et si insignifiant qu’il puisse vous paraître, c’est chez moi un détail qui a toute son importance.

Du fait du rêve que m’affichait la ludothèque Playstation, j’ai peu à peu revu mes positions envers le duel des deux constructeurs et je peux désormais afficher mon intérêt plus profond envers la nouvelle console de Sony. Je ne sais pas trop encore à quoi m’attendre de leur côté, mais je ne doute pas qu’ils feront suivre la même voie à leur nouveau bébé qu’ils ont fait suivre à l’aînée. Je garde bien évidemment mon intérêt pour les jeux bien américains dignes d’un film de Michael Bay mais je souhaite pour cette génération découvrir autre chose, revenir aux fondements et poser mes mimines sur du jeu nippon, du bon truc de bridés sortant de leur archipel. Je suis conscient que les japonais auront leur temps de retard avant de s’adapter aux conditions de développement de la nouvelle génération, mais y’a déjà pas mal de projets d’annoncés et vu le lancement réussi de la PS4 au Japon, je ne doute pas du fait que cela incitera les patrons à développer du jeu pour leurs natifs et par extension voir leurs succès localisés dans les pays occidentaux.

Cette prise de position ne s’est pas faite d’un coup et découle surtout d’une prise de conscience progressive. J’ai par exemple remarqué récemment que ma ludothèque 360 était constituée dans son immense majorité de titres multi-supports et que les seules exclues dont je disposais ne m’avait pas marqué ni énormément plu. De cette remarque, j’en ai tiré la conclusion qu’il était peut-être temps pour moi d’aller voir ce que faisait la concurrence puisque de toute façon, les jeux qui me plaisent le plus sont des jeux qui sortent chez les deux constructeurs. J’ai donc tout à y gagner à bouger mes fesses et découvrir un peu les exclusivités que Sony est en mesure de m’apporter.

Un des points qui motive aussi ce changement de camp est ma récente acquisition du système Playstation Vita. Cette fenêtre vers le monde Playstation m’a redonné le goût du jeux vidéo mais m’a surtout permis de profiter de cette passion à n’importe quel moment de la journée et à n’importe quel endroit de ma maison ou de dehors. Ce côté nomade que j’ai particulièrement exploité à l’intérieur de ma demeure va de pair avec une des fonctionnalités de la Playstation 4 qu’est le Remote Play. Cette feature permet ainsi de jouer à ses jeux PS4 directement sur l’écran de sa PS Vita. Alors okai, c’est bridé à 30IPS et les graphismes sont forcément moins beaux (Quoique, la PS Vita en a tellement sous le capot…), mais la possibilité de jouer à tout les titres d’une console de salon n’importe où dans la maison m’enchante énormément. Je mentionnerai aussi en vitesse les jeux cross-buy/save et cette accumulation de points positifs arrivent petit à petit à éclipser le dégoût que j’ai envers le seul point négatif (En dehors du boss Mise-A-Jour) du système : sa manette.

Bundle ps4 psvita

Je ne reviendrai pas sur les débats futiles qui agitent actuellement la presse spécialisée et la haine sur les réseaux sociaux. Tous ceux qui se battent à coup de 1080p/960p ne m’inspirent qu’un profond dédain et c’est le dernier truc qui ferait pencher mon avis vers une console ou une autre. J’attend plus qu’une guerre graphique pour cette génération. Je suis un joueur qui joue pour le scénario d’un jeu et qui peut tout plaquer et jouer au gameplay le plus merdique si l’histoire racontée derrière m’inspire et me fait rêver. En gros, je considère que les efforts devraient se concentrer sur un réel apport scénaristique dans les futures productions. Je veux des jeux émouvants, des jeux captivants bref, des jeux profonds. Je ne dis pas que je suis insensible aux bouillies de pixels, ce qui est complètement faux par ailleurs, mais je pense que nous sommes arrivés à un stade où le jeux vidéo a plus à perdre qu’à gagner à concentrer ses ressources dans la quête du photo-réalisme. Les jeux qui se font actuellement sont déjà magnifiques et permettent déjà sans mal de briser la barrière entre joueur et jeu. Ce qu’il manque maintenant, ce sont de plus en plus de jeux avec un scénario fort. Deuxième défaut des productions actuelles qui je pense est voué à consommer des ressources au moins autant colossales que les graphismes en consomment actuellement : l’Intelligence Artificielle. Les jeux vidéo manquent cruellement de vie de ce point de vue la : A quand d’immenses mondes persistants indépendants de la présence du joueur pour interagir entre les éléments le composant ?

Bref, je vais m’arrêter la. Je pense m’être suffisamment étalé pour justifier mon changement de camp. Comme je l’ai donc dit, j’attend de voir ce que les Japonais prévoient pour cette nouvelle console, comment les mises à jours seront gérées à l’avenir et comment cette nouvelle génération sera abordée par les créatifs. Même si cette nouvelle position vis-à-vis de la bataille enragée que se livre les deux constructeurs n’a toujours pas abouti sur un achat, je me reconnais de plus en plus dans ce qu’est en mesure de proposer Sony avec sa PS4 plutôt que ce que Microsoft a su me donner pendant toute la génération précédente.

Et toi ? Tu es plutôt Playstation 4 ou XboxOne ? Ou les deux ?

8 thoughts on “PlayStation 4 ou Xbox One, que vais-je choisir ?

  1. Chaque choix est le bon du moment qu’on y prenne du plaisir.

    Pour ma part je commence par la XboxOne, ceux qui voudraient savoir pourquoi, je les invite à lire ma note à ce sujet sur mon blog.

    Au final, dommage, on ne se croisera pas en ligne ^^’

      1. Tu peux déjà la trouver à un peine plus de 400 en occas sur priceminister, avec une garantie en plus. Alors que pour la PS4 c’est l’inverse, les prix flambent XD

  2. Pour ma part, j’attends encore un peu mais le choix est fait, et ce sera la PlayStation 4. Mais ce n’est vraiment pas un achat que je ferai dans un futur proche, pour le moment je me contente de ma PlayStation 3 et de ma petite PS Vita Slim que j’adore. 🙂

    1. Moi aussi, comme je l’ai dit j’attend encore de voir ce qui est vraiment prévu à long terme avant de finaliser l’achat. En plus c’est un énorme budget et vu c’que j’ai encore à faire sur 360 et sur Vita, j’ai tout mon temps avant de passer à la génération suivante o/

  3. Au début je n’ai pas percuté sur ton premier argument, et ensuite je me suis dit « mais bordel personne n’en parle de ce LOURD besoin de bande passante de la nouvelle génération! ».
    J’avais presque oublié qu’il n’y a pas si longtemps j’étais aussi dans ma campagne avec un 512kb/s, puis 2Mb/s. Ce qui n’est pas si mal, mais comparé à 10x plus vite aujourd’hui, ça fait une grosse différence.
    Bref, ce qui se fait appeler la « fracture numérique » existe toujours, je dirais même que les contrastes sont encore plus flagrants. Et ça peut être un frein à l’achat de ces nouvelles consoles.

    Par contre je n’ai pas compris ton second argument concernant la manette (tu n’expliques pas ce qui te gène). Je trouve au contraire que Sony a fait de gros efforts avec la nouvelle Dualshock, alors que je n’ai jamais été adepte des 3 précédentes (je les trouve pas très agréables en main, trop petites).

    De mon côté, je ne me pose pas la question, je joue soit sur PC, soit sur console Nintendo (Wii U / 3DS) 🙂

    1. AH bah forcément les ocnnexions très haut débit ça change la vie :p ! C’est clair que y’a une trop grande disparité dans l’accès au très haut débit en France surtout qu’à 2 minutes en voiture de chez moi les mecs DL à 2000ko/s, c’est complètement dingue. Et à 15 minutes de chez moi ils ont la fibre…

      Pour la manette c’est une simple question d’habitude et de gêne. Je déteste les sticks ronds de Sony (Encore ceux de la Vita accrochent). Mes doigts glissent dessus c’est insupportable. Pareil pour les boutons, j’ai l’impression qu’ils sont plats et je trouve pas ça agréable, j’ai pas l’impression d’appuyer sur quelque chose quand je joue avec. Puis le D-Pad qui est à la rue aussi (Surtout que sur la 360 j’ai la manette chromée avec D-Pad qui ressort bien http://csimg.webmarchand.com/srv/FR/2800383012526/T/340×340/C/FFFFFF/url/d-pad-chrome-pour-manette.jpg , quand ut tournes le D-Pad sur lui même les contours s’effacent en descendant et ça donne une super maniabilité.). Et pour finir les gâchettes des consoles sony qui sont tout sauf des gâchettes :p, presque aucun moyen de bien jauger la pression sur les gâchettes extérieures ce qui ets particulièrement handicapant dans les jeux de plateforme ou de course.

      Après j’ai vu un peu les efforts qu’ils ont fait sur la manette de la PS4 mais ils me paraissent toujours beaucoup trop en retard par rapport à Microsoft :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *