[Test/Avis] Table Top Racing, le retour de Micro Machines sur Vita

Cette nouvelle année est pour moi l’occasion de dépoussiérer une quantité assez conséquente de vieux brouillons dans ma liste d’articles à rédiger. Mon avis de Table Top Racing sur Playstation Vita en est un bon exemple.

Beaucoup d’entre nous se souviennent de la bonne vieille licence Micro Machines sur PS1. Une vue du dessus, des petites voitures comme nos bonnes vieilles Majorette, des reproductions fidèles de nos délires de gosses de circuits sur la table à manger de nos parents ou dans nos chambres, et vous avez un bon petit jeu de course agrémenté d’armes diverses à la Mario Kart. Bref, j’ai passé des heures et des heures à jouer à ce jeu et j’attendais depuis bien longtemps qu’un studio de développement dépoussière le concept sur les nouvelles consoles.

 

Table Top Racing Title

 

C’est donc sur cette base que sont partis les développeurs du studio Playrise Digital. Sorti tout d’abord sur iOS en 2013 puis sur les plates-formes Android, ce jeu est apparut le 5 Août 2014 sur PS Vita.

Bien que l’on retrouve l’essence même de ce qui faisait le fun des jeux Micro Machines, Table Top Racing offre une nouvelle vue en jeu qui, il faut le dire, est beaucoup plus adapté à la taille de notre écran : la vue classique de jeu de course, c’est à dire derrière notre bolide. Autant cette vue n’était pas intéressante (surtout inexistante) dans notre licence modèle, autant elle est la seule vue valable dans TTR tant celle du dessus est injouable tellement les décors sont fournis et fourbes, la vue d’en haut ne permettant pas de se rendre compte de la forme réelle du tracé.

 

Table Top Racing

 

 

Toujours dans le gameplay, TTR ne révolutionne pas le déroulement des courses du genre. Quelques gadgets et armes classiques sont éparpillés sur le tracé du circuit et distribués aléatoirement au gré de l’éclatement des caisses qui les contiennent. La maniabilité des véhicules, au nombre de 17, tous pouvant être améliorés, peut perturber au début mais on se fait rapidement à la conduite de ces savons sur roues. En parlant d’amélioration, toutes les voitures disposent d’un potentiel que l’on va pouvoir atteindre en dépensant nos chères piécettes gagnées dans les différents modes de jeu. Mais gaffe à vos ambitions, TTR étant originalement prévu pour des smartphones, on sent la pression de la micro transaction à chaque dépense. Ainsi, si finir le mode solo nous permet d’améliorer et de débloquer une très bonne partie des véhicules, il vous faudra mettre la main au portefeuille pour jouir des 17 véhicules disponibles. Malgré tout, cet aspect est à nuancer car de un, il est toujours possible d’acheter ces voitures en gagnant (beaucoup) des courses en ligne et de deux, l’intérêt d’acheter tout les véhicules est nul car ne comptant même pas dans l’obtention de certains trophées. D’ailleurs, pour ceux qui peuvent s’inquiéter à propos de l’acquisition des trophées, le 100% est largement accessible sans mettre la main à la poche, et de ce côté la, on sent que les développeurs ne forcent pas du tout la main aux joueurs.

 

 

Table Top Racing

 

Parlons maintenant des modes de jeu. Le mode solo est constitué de 4 championnats de difficulté croissante contenant 44 épreuves de la course simple au contre la montre en passant par des épreuves plus originales comme une où l’objectif est de taper l’arrière train du véhicule vous précédant le plus rapidement possible. On retrouve aussi en dehors des championnats des défis à réaliser comme des épreuves de dérapage et des épreuves spéciales. Bien que répétitives, on ne manquera pas l’initiative des développeurs de proposer une liste de courses qui au final promet une bonne durée de vie. Pour finir, un module « Course Rapide » permet de créer sa propre partie personnalisée, en choisissant l’un des 8 circuits proposés, la difficulté de l’IA, le type d’épreuve, etc.

 

Championnats Table Top Racing

 

Je ne m’attarderai pas trop sur le mode en ligne qui propose pour sa part à quatre joueurs maximum de jouer ensemble. Le fait est que le mode était blindé à la sortie du jeu mais qu’il est complètement vide depuis. A mon sens, le meilleur moyen de profiter de cette fonctionnalité est d’organiser des parties en local vu qu’apparemment on ne peut pas juste jouer en ligne avec ses amis…

Graphiquement, Table Top Racing s’avère très agréable. Le style cartoon ultra coloré convient bien à l’ambiance voulue par le concept du jeu et c’est au final très réussi. Techniquement, rien à reprocher le jeu est fluide. C’est pas du Velocity 2X mais c’est largement suffisant.

 

Ne surtout pas se fier aux screenshots de la PS Vita, ceux pour ce jeu sont immondes...
Ne surtout pas se fier aux screenshots de la PS Vita, ceux pour ce jeu sont immondes…

 

En bref, pour 6€, Table Top Racing pourra vous satisfaire le temps de son mode solo et éventuellement pour plus longtemps si vous avez des amis proches avec qui jouer.

Pour ma part, je continue la rédaction de nombreux articles à l’heure où vous lisez ces lignes. J’espère ainsi que 2015 sera une belle année pour le blog. Bref, sur ce je vous laisse, portez vous bien, jouez bien et à la prochaine.

2 thoughts on “[Test/Avis] Table Top Racing, le retour de Micro Machines sur Vita

  1. Pour moi ce jeu me rappel aussi Micro machine mais sur Megadrive ^^ J’ai trop envie d’y rejouer en lisant ton article!!! Merci pour cette découverte, peut être un jour j’achèterais ce jeu, histoire de retrouvé un Micro Machine sur la Vita en attendant moi aussi je retourne aussi sur mes brouillons de my blog !!

    1. Dingue, j’suis trop jeune en fait 😀 ! Tu es la deuxième personne à me parler de Micro Machines sur Megadrive :p. J’ai connu la licence qu’à partir de la Playstation, je suis trop jeune pour avoir connu les générations de consoles précédentes 😮 !

      En tout cas c’est un bon palliatif en effet, ça fais le taff. Have fun 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *