Le devenir du blog

J’ai toujours trouvé l’introduction d’un article difficile à réaliser. Quand on s’adresse à quelqu’un, il est de bon ton de commencer par un simple “Bonjour” ou “Bonsoir” suivant l’heure. Malheureusement, les choses ne sont pas si simples sur Internet, hein ? Du coup j’en suis la pour l’instant, à ne même pas savoir comment commencer.

Bref. (Ça c’est fait.)

Deux mois sans articles, c’est long. Deux mois pendant lesquels j’aurais pu vous dire que je révisais comme un dingue pour m’assurer mon bac. En vrai il n’en est rien. Je n’ai révisé que la semaine qui précédait les épreuves. Au final j’ai obtenu mon diplôme avec un petit 10,58/20, et j’ai été refusé du DUT pour lequel j’avais postulé (Info-Com à Grenoble). Tout n’est cependant pas si noir puisque j’avais aussi postulé pour la Licence Info-Com d’Annecy dans le même temps, au sein de laquelle j’ai été accepté. J’avais juste pas de motivation, pas envie de jouer et peu d’envie d’écrire vu que rien à partager. Voila.

blablablabla

Mais si je vous écris cet article, c’est pour vous faire part des ambitions que je partage pour ce blog en ce cadre estival. Il y a un sujet tabou chez les blogueurs : les articles sponsorisés.

De nombreux types de partenariats sont proposés aux gérants de blogs comme moi. Dans le domaine du jeux vidéo, on est très souvent amené à recevoir des messages de personnes qui travaillent dans des agences de consultations en SEO qui ont pour clients des webmasters de sites de casino/poker en ligne. Leurs requêtes sont simples “Pouvez-vous placer le mot “casino en ligne” dans un de vos prochains articles ? Bien évidemment, nous vous rémunérerons suivant vos tarifs.”. D’ailleurs si vous suivez tout mes articles, vous n’aurez pas manquer de remarquer qu’il m’arrive souvent d’accepter ce genre d’accords. En toute honnêteté, le dernier truc que mes parents m’ont acheté depuis que j’ai ce blog, ce doit être la seconde Xbox360 il y a plus de deux ans. En gros, j’ai acquis une autonomie complète dans ma consommation de produits vidéo-ludiques, grâce à vous : lecteurs.

Qualifiez-moi de ce que vous souhaitez, je ne me considère pas comme un vendu et j’espère que personne ne me voit comme ça. Je conserve mon intégrité, et le fait de “bosser” avec des consultants SEO me permet de continuer à dire absolument tout ce que je veux d’un jeux-vidéo ce qui n’est pas le cas de certaines personnes influentes dans la “vidéoblogosphère”. Je ne vise personne, tout le monde vit son expérience comme il le souhaite. Pour ma part, j’ai l’occasion, à 19 ans d’écrire sur le jeux vidéo et de gagner quelques pépètes pour continuer de parler de jeux vidéo sans impliquer financièrement mes parents. Et c’est une fierté pour moi.

Mais. Parce que oui, il y a un mais.

Comme précisé en début de billet, j’emménage seul à Annecy l’an prochain, et pour ceux qui ne le savent pas, Annecy c’est mortel. C’est très beau, vraiment un cadre de vie magnifique, qui se traduit donc par des loyers élevés. Alors c’est cool, je peux compter sur une bonne bourse du CROUS et peut-être un accès à leur unique résidence “bas-loyer”, mais mes parents pourront juste subvenir aux besoins classiques, genre la bouffe quoi…

C’est ici que j’aimerai clarifier certaines choses. Actuellement, je dois tourner à un article rémunéré pour trois ou quatre articles que je qualifierai de “propres”.  Je compte conserver cette proportion, que je trouve la plus lisible et la plus rentable pour moi, ça m’évite de tomber dans l’excès tout en étant en accord avec mes capacités de rédaction. Néanmoins, pour cet été, je compte augmenter la cadence. J’aurai beaucoup de temps pour écrire, pour jouer, et donc pour publier. En augmentant la cadence en espérant ne pas baisser la qualité des billets, j’espère profiter des capacités de ce blog pour pouvoir me faire plaisir avec autre chose que des jeux-vidéo pendant l’année scolaire à venir. Vous l’aurez compris, j’ai des ambitions en terme de contenu.

Certains penseront qu’à mon âge, il y a bien d’autres manières de se faire de l’argent, et je suis d’accord avec eux. Mais la liberté que j’ai actuellement n’est trouvable nul part ailleurs. De plus, je suis allergique aux contraintes, à l’autorité et à toutes ces formes de contrôle du petit salarié. Dans mon cadre actuel, je suis le boss, je décide de ce que j’accepte de faire et ce que je refuse de laisser passer. Et je peux dormir le matin :). C’est sûrement moins rémunérateur que le temps partiel au Carrefour du coin, mais tellement moins emmerdant pour moi.

 

Du coup voila. Je ne sais pas trop comment vous conseiller de prendre cet article. D’un côté c’est quand même cool parce que je compte vraiment me dépenser pour vous proposer un maximum de contenu pendant ces deux mois, mais certains pourront penser que je vend quand même mes fesses sur une plateforme sensée être personnelle.

Bref, j’ai probablement oublié des choses. Si vous voulez réagir, je vous invite à me tweeter, ce sera avec plaisir que j’apporterai des précisions. En tout cas, j’espère que le jugement que vous portez à ce blog et à moi-même ne sera pas trop altéré.

Auteur de l’article : Yaniss GunxBlast

Blogueur indépendant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *