[Test/Avis] Frozen Synapse, de la stratégie au tour par tour sur PC

 

Qu’on se le dise, je joue très peu sur PC à comparer sur Xbox et Vita, mais des fois, je me laisse tenter par quelques jeux que l’on me recommande ou qui m’intriguent. Il y a quelques semaines, j’ai entendu parler de Frozen Synapse lors d’un vieux débat du site spécialisé JVN (R.I.P.) lors duquel Manu faisait part de ses impressions sur ce jeu. J’me suis alors renseigné un peu plus sur le jeu puis au final je me le suis procuré…

 

FrozenSynapseLogo

 

Frozen Synapse, c’est un jeu de stratégie dans un univers graphique typé virtuel. Les niveaux, représentés par des décors dans des dégradés de bleus jurent avec le vert de nos personnages et le rouge de nos ennemis. Le principe est simple : Vous prévoyez les déplacements de vos pions en essayant d’anticiper ceux de vos ennemis pour les éliminer. Mais parlons de tout ça plus précisément, vous le voulez bien ?

Attaquons directement la partie costaude du jeu : son gameplay. Frozen Synapse dispose d’une énorme quantité de combinaisons lorsqu’il s’agit de déplacer vos soldats. Il est difficile de rendre compte de cette richesse à l’écrit mais je vais quand même tenter de vous en faire part. Au départ d’une mission et du dévoilement de l’objectif à réaliser, on retrouve son escouade sur une carte générée aléatoirement. Première force du mode campagne : Bien que la mission, le nombre/spécificités des ennemis/alliés ne changent pas, le jeu génère une carte aléatoire qui rend ainsi chaque mission unique. Une fois le décor installé, notre rôle sera de déterminer les actions de nos personnages, et c’est la la plus grande force de ce jeu. Le trajet de nos protagonistes est entièrement personnalisable; Par exemple, on pourra demander à un de nos personnages de poser son viseur dans une zone précise afin de réagir rapidement en cas de contact visuel avec un ennemi et ainsi d’ouvrir le feu en premier. Cet acte de visée ralentit néanmoins notre soldat dans ses déplacements. C’est pourquoi il faudra jongler astucieusement entre mouvements rapides ou déplacements lents pour que les déplacements soient le plus adaptés à la situation. Nos personnages pourront s’accroupir, ce qui ralentit d’autant plus notre personnage pour peu qu’il soit aussi entrain de viser, le gain étant une précision accrue en cas de fusillade. Plein d’autres options sont aussi disponibles pour gérer les déplacements de nos guerriers, comme le “Continuer malgré la vue” qui oblige notre personnage à ne pas ouvrir le feu sur un ennemi rentré dans son champ de vision. Cette option est particulièrement utile lors d’un face à face avec un sniper, celui-ci tuant en une balle de très loin, tandis que notre fusiller aura besoin de vider son chargeur le temps d’ajuster sa cible, lui assurant une mort certaine. Autre fonctionnalité intéressante, la possibilité de simuler les déplacements de nos ennemis pour visualiser à l’avance l’issue d’une rixe. Bien sûr, rien ne nous dit que les déplacements que l’on aurait anticipé de nos ennemis se vérifieront, et c’est la tout l’intérêt du jeu : Agir ultra-prudemment pour être certain de conserver ses fantassins ou rusher les ennemis en priant pour que ça passe. En vérité, le second choix, en plus de ne présenter que très peu d’intérêt, s’avère ultra-punitif dans le sens où il y a très peu de chances que l’opération ainsi menée soit un succès. Au mieux vous sortirez de cette opération avec un seul homme encore debout, au pire l’ensemble de votre brigade sera tombée au premier tour de jeu.

 

frozen synapse
Le fusil à pompe ne laisse aucune chance au fusiller à courte distance.

 

Bref, on prendra énormément de plaisir à diriger sa troupe tour après tour, organiser minutieusement chaque déplacement, voir ses ennemis se retrouver submerger par une attaque parfaitement menée et recommencer mission après mission. Je vous avouerai que je n’ai pas du tout ressenti de lassitude en jouant à ce jeu. Chaque mission est vraiment unique déjà de par la formation de son niveau (Générée aléatoirement je le rappelle) ce qui fait donc que les ennemis abordent la scène tout le temps différemment, mais aussi de la variété des objectifs. En effet, si la majorité des missions nous demandent d’éliminer toute trace d’opposition, d’autres nous proposeront l’escorte de VIP d’un bout à l’autre de la carte, la collecte de données disséminées à travers le décor et leur dépôt en lieu sûr ou encore la protection d’une zone précise de la carte pendant X tours. Le jeu étant en anglais et au vu du peu d’intérêt que j’ai porté au fond de la campagne, je vous avoue que je n’ai absolument pas suivi le scénario de ce jeu. Rapidement, j’ai compris qu’il y avait un fond de méchant gouvernement et de faction rebelle qui veut défendre le peuple opprimé, mais l’anglais plus le fait que j’en avais rien à taper a pris le dessus sur mon désir de compréhension qui était de toute façon proche de zéro. Moi, je voulais juste tuer des hommes rouges et puis basta.

 

Frozen-Synapse-Thumbnail-627x246

 

Un des autres points forts de Frozen Synapse est son mode multijoueur. Après (Ou même avant hein.) avoir fini les 55 missions du solo, vous pourrez débarquer sur le mode online pour tester vos capacités de stratège face à celles d’un autre joueur. Côté scénarisation, on retrouve les mêmes objectifs que ce que l’on aura vu en solo, à savoir de l’escorte, de la défense de point ou du simple deathmatch. Malheureusement, je ne peux pas en parler plus vu que je n’ai pas testé ce mode (J’ai mon amour-propre, pas envie d’me faire zigouiller) mais d’après ce que j’ai ouï dire, la communauté de Frozen Synapse est plutôt conséquente. Le mauvais côté de ce point est qu’un débutant ne manquera pas de se faire atomiser par tout les vétérans de ce jeu qui règlent leurs comptes depuis 2011 sur les serveurs attribués 😀 ! Le bon c’est que ça assure aux joueurs une durée de vie quasi-illimité tant que l’ennui ne vous aura pas submergé.

 

frozen synapse

 

On retrouve aussi un mode “Escarmouche” qui consiste, un peu à la manière d’Age of Empires, à paramétrer une partie comme bon vous semble. Nombre/type de persos alliés/ennemis, beaucoup/peu de murs, et tant d’options qui vous permettront de renouveler encore plus l’expérience Frozen Synapse.

C’est tout pour Frozen Synapse. A savoir que c’est un jeu indépendant, que la communauté est toujours active et qu’il est vraiment bon. Amateurs de stratégie, vous trouverez forcément votre compte dans cette réussite qu’est ce jeu, tant par sa durée de vie vraiment énorme pour les adeptes du genre que par la profondeur et la richesse de son gameplay.

Auteur de l’article : Yaniss GunxBlast

Blogueur indépendant.

5 commentaires sur “[Test/Avis] Frozen Synapse, de la stratégie au tour par tour sur PC

    Alphajet

    (28 avril 2014 - 21:03)

    Ca a l’air sympa, tu es allé jusqu’où ?

    Je trouve ca agréable aussi de voir que certains jeux indépendants pas forcément aussi connus que Minecraft gardent une communauté active pendant des mois voire des années 🙂

      Yaniss GunxBlast

      (28 avril 2014 - 21:10)

      Je dois être aux trois quarts de la campagne solo. L’avantage c’est que ça varie quand même, notamment avec des missions où l’on ne voit que la position de départ des ennemis. Ca incite à être vraiment beaucoup plus prudent que d’habitude et à aborder chaque intersection super prudemment vu qu’on ne sait pas vers où les fusils ennemis sont pointés :p

      Moi aussi, j’espère avoir l’occasion de tâter le multijoueur un jour parce que c’est clair que ça doit être vraiment pas mal 🙂

    Tetoro

    (29 avril 2014 - 16:07)

    Merci pour cet avis, j’attends la version PS Vita avec impatience!

      Yaniss GunxBlast

      (29 avril 2014 - 20:48)

      Punaise, ton commentaire vient de m’apprendre un truc ! Je ne savais pas qu’une version Vita était en préparation ! Même si la version PC est ce qu’il se fait de plus intéressant pour ce genre de jeu, j’avoue qu’une version portable sur Vita ne serait pas mal.

        Tetoro

        (29 avril 2014 - 22:53)

        Eh bien je te donnerai mon retour sur ce portage dès que possible 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *