[Test/Avis] Solar 2, un jeu reposant et divertissant

Cet article ne sera pas vraiment un test, mais plus des impressions et un condensé d’émotions ressenties tout au long de cette petite aventure que je viens de vivre. On a tous ce petit fond de porte-monnaie Steam qui ne sert pas à grand chose sur Steam. Pour ma part, il me restait 2,8€  et une énorme envie de neuf. Et la pan, un petit jeu nommé Solar 2 attira mon regard, soldé à 1,79€ au lieu des 9€ qu’il demande habituellement et ce jusqu’au 28 Juillet. Laissez moi vous en dire plus à son propos…

site-solar-header

Dans Solar 2, on incarne un astéroïde dans l’espace. L’espace est comme on le sait un espace (aha aha.) infini. On évolue donc dans un monde ouvert, un bac à sable illimité avec tout les outils à notre disposition pour devenir un énorme système solaire à nous tout seul, parce que voilà, l’objectif dans Solar 2, c’est de grandir.

On commence donc sous la forme d’un petit astéroïde, tout petit. L’interface nous permet de visualiser en haut à gauche de notre écran la masse de notre “personnage principal” et la masse qu’il faudra que l’on engrange pour passer au niveau supérieur. Passer au niveau supérieur se traduit par un changement d’apparence. En effet, en astronomie et bien que j’ai un niveau de connaissances dans le domaine équivalent à ce qu’un enfant de 5ème est sensé savoir, on sait que dans l’espace, les objets légers sont attirés par les objets plus lourds jusqu’à soit se mettre en orbite autour de l’objet lourd, soit se faire absorber par cet objet. C’est ainsi qu’en tant qu’astéroïde, l’objectif sera dans un premier temps d’absorber d’autres astéroïdes pour gagner en masse et devenir… Une planète.

De cette forme, on pourra attirer des astéroïdes et par un habile jeu d’aimant faire en sorte qu’ils se mettent en orbite autour de nous. La première utilité d’avoir des astéroïdes à nos côtés est qu’ils peuvent nous protéger d’autres astéroïdes menaçant l’intégrité de notre planète principale. La seconde utilité à leur présence est la possibilité de les absorber pour, comme j’ai précisé dans le premier paragraphe, gagner en masse et changer de statut. De planète inhabitée, nous passerons ainsi à planète habitée avec un bouclier, des petits vaisseaux pour nous protéger et toujours la possibilité d’absorber des astéroïdes. Au fur et à mesure du jeu, notre jolie planète se transformera en petite étoile

Solar 2 Screenshot Small Star

L’étoile est un peu comme le premier niveau de difficulté. J’hésite beaucoup à vous en dire plus mais j’aimerai aussi vous laisser la possibilité de découvrir par vous-mêmes les différentes évolutions et les multiples combinaisons possibles dans ce jeu. Comptez 1h30 pour arriver au dernier stade du jeu mais cette fin n’est pas la fin du jeu en soi. Solar 2 met à la disposition du joueur plusieurs missions avec des objectifs divers comme détruire un système solaire, protéger une planète d’une pluie d’astéroïdes et bien d’autres défis plutôt compliqués et qui demanderont pas mal de temps de préparation. De plus, la rejouabilité est énorme pour peu que l’on ne s’ennuie pas et l’on aura à cœur de se fixer soi-même des objectifs au sein de cet espace infini. Pour finir, Steam propose une large palette de succès qui peuvent orienter votre manière de jouer et ainsi vous faire découvrir d’autres façons d’aborder Solar.

Solar 2 Screenshot

Mais Solar, c’est surtout une ambiance extrêmement relaxante.  Outre une direction artistique plutôt simple caractérisée par un fond noir étoilé, des lumières et des couleurs variées, on prendra plaisir à laisser son tympan divaguer au rythme d’une musique qui entretient cette impression de “zenitude”. Quelques moments sont quand même propices à une augmentation du rythme cardiaque lors des batailles enragées galaxie contre galaxie  par exemple.

En somme, pour 1,79€, je suis vraiment comblé par l’achat de Solar 2. Je vous rappelle que le jeu n’est disponible à ce prix que jusqu’à la fin du week-end et vous conseille donc fortement de vous le procurer avant la remontée de son prix qui le verra donc afficher à 9€ (Ou 10$ sur leur site)… A 1,79€, c’est franchement donné, mais au-dessus de 5€ c’est un trop gros risque de pris en cas de déception. Vous accrocherez dès les premières minutes ou vous n’accrocherez pas…

En tout cas moi j’y retourne. J’ai eu des idées d’objectifs grâce aux succès Steam et j’ai du temps à perdre, alors…

Et j’y pense. Je ne vous ai pas parlé des fonctionnalités qui sont vraiment cools dans le jeu. On notera par exemple la possibilité de sauvegarder des systèmes solaires créés pour pouvoir respawner sans devoir tout recommencer depuis le niveau “Astéroïde”. On se fait ainsi ces petits profils genre “Galaxie pour faire la guerre”, etc. . Notons aussi la présence d’une sorte de “god mode” nous permettant de régler différents paramètres IG comme la pesanteur (ou l’apesanteur j’en sais rien), l’attirance, ce genre de bêtises.

PS Edit : Ca se joue au clavier mais privilégiez la manette, beaucoup plus confortable ♥.

PS Edit 2 : Et puis mettez des écouteurs s’il vous plaît ♥.

solar-2-screenshot-2

gfs_216965_2_4

Auteur de l’article : Yaniss GunxBlast

Blogueur indépendant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *