[Test/Avis] Son of Scoregasm sur PS Vita, un shooter de l’espace !

Ceci est la review d’un jeu que j’ai obtenu gratuitement. Merci de prendre en compte ce paramètre afin de juger mon évaluation globale pour Son of Scoregasm.

 

Aujourd’hui je vais vous parler de Son of Scoregasm. Sorti sur PC et PS Vita en Octobre dernier et bientôt disponible sur PS4, ce twin-stick shooter coche beaucoup de cases du classique jeu indépendant. Sorti des méandres d’itch.io, ce jeu est l’oeuvre de deux personnes : John Marwin à la composition musicale et Charlie Knight pour tout le reste.

 

Une direction artistique prototypée

Du coup, la première impression que l’on ressent au lancement du jeu est la direction artistique vraiment pauvre. Tout pique les yeux et le tout rend vraiment très brouillon. Tant l’interface que les graphismes, beaucoup d’éléments visuels crient inexpérience et/ou manque de temps et de ressources. Les sprites utilisés sont dignes d’un prototype et les effets spéciaux laissent vraiment à désirer.

On pourrait penser que ce manque de finesse aurait au moins l’objectif de garantir des performances constantes mais malheureusement, ça n’est pas le cas. L’interface est fluide mais bâclée et le jeu a tendance à ralentir lors des phases de combat qui se voudraient époustouflantes.

 

son of scoregasm screenshot

 

Un gameplay bien plus soigné

Mais honnêtement, on pardonne Son of Scoregasm pour ces défauts, okay ? C’est indépendant et c’est programmé et dessiné par une seule et même personne. Non, ce jeu ne cherche pas nous éblouir ou faire dans la finesse, ce jeu cherche à nous mettre au défi. Parce que le principal atout de Son of Scoregasm, c’est bien son gameplay.

En effet, comme mentionné au début de cet article, Son of Scoregasm est un twin-stick shooter, ou shoot’em up en langage plus courant. Notre objectif, c’est de shooter de l’alien, alien qui souhaite nous shooter au passage.

Et de ce coté, la, on s’y retrouve et on prend enfin du plaisir à jouer de la gâchette. Les commandes répondent bien et après un temps d’adaptation nécessaire on se retrouve plus précis et agile que jamais.

 

son of scoregasm screenshot

 

Mais toute la dextérité du monde ne suffira pas pour s’extirper de la majorité des situations que Son of Scoregasm nous balance. Beaucoup de ces niveaux requièrent du joueur que ce dernier apprenne le pattern des nouveaux ennemis rencontrés afin de n’en faire qu’une bouchée au run suivant. La bonne nouvelle ici, c’est que les niveaux sont séparés contrairement à certains shoot’em up qui puniront votre mort par un retour à la case départ. Dans SoS, ça n’est pas le cas. Le revers de la médaille étant que vous allez mourir un paquet de fois compte tenu de la fragilité de votre petit vaisseau spatial.

Son of Scoregasm est éprouvant vraiment. Le mode de difficulté “Normal” saura déjà mettre vos nerfs et réflexe à rude épreuve à travers ses 28 niveaux différents mais le mode de difficulté “Expert” finira de vous achever en vous proposant un challenge des plus relevés.

Comme tout bon shoot’em up, on retrouve la notion de scoring et de ladders et leaderboards. Et c’est ainsi que j’aimerai conclure cette courte review. Pour son prix, Son of Scoregasm n’est vraiment pas pour tout le monde. C’est pas joli et ça sonne faux mais ça fonctionne. Et quand on est adepte de scoring, c’est souvent tout ce qu’on demande d’un jeu : Plein de niveaux, de la difficulté, et un moyen de suivre notre score.

 

son of scoregasm interface

 

De ce fait, SoS n’est pas un mauvais jeu. Ça n’est pas non plus un bon jeu mais je suis persuadé que sa cible saura apprécier le gameplay éprouvant proposé. J’ai beau être pas mal adepte de scoring, j’apprécié pour ma part aussi une direction artistique pensée en profondeur. C’est pourquoi mes jeux de scoring favoris resteront un bon Hotline Miami, Olli Olli ou encore même Luftrausers. Pour le reste et si vous avez déjà torché votre catalogue, Son of Scoregasm peut s’avérer un judicieux choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *