Home Jeux Vidéo [Test/Avis] Minecraft dans la poche sur PS Vita

[Test/Avis] Minecraft dans la poche sur PS Vita

2 avril 2017

Et oui, Minecraft sur Playstation Vita existe bel et bien. J’ai eu la chance de le récupérer gratuitement à sa sortie grâce à un bug du PS Store comme une quantité astronomique de joueurs. Mais Minecraft sur PS Vita, ce n’est pas qu’un lancement complètement catastrophique par rapport à sa disponibilité gratuite, ce fut aussi un espoir.

 

En effet, l’arrivée de Minecraft sur PS Vita était supposée être une des meilleures choses qui devait arriver à la consoler. Fort de ses plus de 120 millions de copies vendues, ce jeu avait définitivement tout pour pousser les gens à découvrir la console.

Fort est d’avouer que l’idée de jouer à Minecraft dans les transports en commun ou en voyage est tentante. Et pour cause, j’aurai probablement acheter le jeu sans cette opportunité en or offerte par le service de distribution de Sony.

Attention, je suis un joueur de l’ancien âge. Minecraft pour moi, c’est la version 1.1, 1.2 sur PC. Après ça, mon petit frère a pris la relève et est même payé à construire des bâtiments pour différents serveurs. Comme quoi ce jeu bac à sables a bien évolué…

Minecraft dans la poche

Je tâcherai de me concentrer dans ce test sur la version solo. 90% de mon temps de jeu a été passé en mode Créatif car je trouve que les contrôles ne sont pas adaptés à un gameplay plus nerveux.

Minecraft sur PS Vita, ça prend du temps à charger. Toutes les options que l’on retrouve dans la version PC à la création de notre monde sont disponibles. A l’heure actuelle et malgré le rachat par Microsoft, Minecraft continue d’être supporté et reçoit des mises à jour régulières apportant fonctionnalités et correctifs. Tout ce qui est enchantement et alchimie est bien présent.

Après parfois plusieurs minutes de chargement, la map se dévoile et l’on peut commencer à jouer. On se retrouve avec une distance d’affichage respectable et un framerate qui tourne autour des 25 images par secondes en extérieur et plus de 40 en intérieur. Globalement, je n’ai pas ressenti d’énormes ralentissements en dehors des rares fois où je me suis amusé à faire exploser plusieurs blocs de TNT sur des éléments de décor.

Le plaisir de jeu est là, on cherche un décor intéressant où s’installer et on commence à construire. Je me suis récemment senti inspiré par cette jungle et ait décidé de construire un complexe de cabanes sur les immenses arbres que comporte cette zone. Ce screenshot ne rend pas hommage à mes constructions et je continue d’étendre le nombre de cabanes mais si vous pouvez en déduire quelque chose, c’est que Minecraft sur PS Vita prône tout autant la créativité que ses homologues consoles et PC. J’aurai même tendance à dire que de sa nature nomade, Minecraft sur PS Vita permet d’aller chercher l’inspiration directement à l’extérieur et ainsi avoir un impact différent sur notre manière de créer en jeu…

 

 

Haute qualité en basse résolution

Le vrai défaut du jeu sont les contrôles. Je vous l’accorde, jouer à un jeu à la première personne avec deux joysticks pour diriger le personnage et sa vue est déjà bien plus dur qu’y jouer avec un clavier et une souris mais la taille des contrôleurs de la PS Vita n’arrangent en rien les choses. Les contrôles sont peu précis et le mapping des touches de l’interface sont très durs à assimiler. Je suis pas un débutant dans le jeu vidéo mais je confond encore les touches en mode créatif, ces contrôles ne font pas sens.

Bref, si vous arrivé à passer outre les contrôles et leur imprécision, il y a vraiment de quoi faire dans Minecraft. Mode en ligne jusqu’à 4 joueurs, skins payants, mode créatif, mode survie, tout y est. Minecraft sur PS Vita se retrouve très peu limité par rapport à sa version originale. Certes les maps sont moins grandes et certes il faut oublier les énormes serveurs joueurs contre joueur mais ce jeu saura vous occuper lors de vos voyages, les doigts de pied écartés au soleil ou à la montagne.

Bilan :

Pour ma part, Minecraft se retrouve être le compagnon idéal des rares soirées seul à Berlin dans mon auberge de jeunesse. Minecraft, c’est le second test que j’écris depuis que je travaille à Berlin. Je commence enfin à avoir un rythme qui me permet de me concentrer sur autre chose que le boulot et trouver un toit où dormir le soir. Je suis toujours dans une situation précaire du fait que je vive dans une auberge de jeunesse mais j’y trouve enfin une certaine stabilité :).

Sur ce, Minecraft sur PS Vita, je conseille pour toute personnes qui cherchent un énième jeu capable de varier leurs multiples sessions de jeu nomades ou confortablement installées dans leur lit.

 

Ceci Pourrait T'intéresser

Leave a Comment